Bienvenue à Boboland, T1 - Charles Berberian & Philippe Dupuy

Publié le par BlogBrother

bienvenueaboboland1.jpg


Titre : Bienvenue à Boboland, T1
Scénaristes : Charles Berberian & Philippe Dupuy
Dessinateurs : Charles Berberian & Philippe Dupuy
Parution : Mai 2008


« Bienvenue à Boboland » est édité chez Fluide Glacial. Cet ouvrage d'une soixantaine de pages est vendu au prix de 11,95 euros. Le bouquin est matériellement d'excellente qualité. En effet, la couverture est épaisse et les pages sont légèrement cartonnées. Cela rend la lecture agréable. Cet album a attiré mon attention par le nom de ses auteurs. Cet ouvrage est né de la plume conjointe de Dupuy et Berberian. Je voue un intérêt certain à leurs œuvres depuis que j'ai découvert leur série la plus célèbre intitulée « Monsieur Jean ». Actuellement composée de sept tomes, cette saga décrit le quotidien de Jean avec une telle justesse qu'on a l'impression d'y découvrir certains pendants de notre propre vie. La finesse de leur narration, la qualité des dessins, l'émotion et l'humour qu'ils arrivent à mélanger font que Dupuy et Berberian sont, à mes yeux, des auteurs exceptionnels dans leur domaine. C'est pourquoi, je me suis offert « Bienvenue à Boboland » sans même en feuilleter une page. Leurs seuls noms sur la couverture offraient, de mon point de vue, une garantie suffisante. 

Le titre est sans équivoque. Cet album a pour but de nous immerger dans l'univers des bobos qui vivent actuellement dans nos médias et notre société leur heure de gloire. Renaud les a décrit dans une chanson, de nombreux livres leur sont consacrés, des pièces de théâtre les mettent en scène… Bref, ce sont actuellement des stars ! Evidemment, chacun à son point de vue sur cette couche de population, souvent d'ailleurs assez caricatural. On les assimile souvent à la gauche caviar. Ils tiennent des discours humanistes et sociaux d'une grande profondeur sans pour autant renier leur confort matériel. Ils vouent un culte à toute marque de culture soi-disant « underground », novatrice et porteuse de message… Bref, ce sont des donneurs de leçon qui s'écoutent parler plus qu'ils ne discutent et dont les actes ne sont pas forcément en adéquation avec leurs beaux discours idéologiques. On a tous dans notre entourage des gens qu'on qualifie de bobos parce qu'ils aiment le cinéma danois filmé caméra au point, qu'ils peuvent rester des heures devant un frigo collé sur un four dans un musée d'art contemporain, qu'il ne tolère pas de manger autre chose que du bio, qu'il manifeste pour les sans papier dans la rue mais à condition d'être rentré suffisamment tôt pour voir le Grand Journal sur Canal… C'est avec affection et drôlerie que Dupuy et Berberian nous plonge dans cet univers. 

L'album se décompose en une succession de scénettes mettant en avant une riche galerie de personnages. On y découvre deux copines qui font les magasins pour acheter des produits issu du commerce équitable et qui en s'offrant un sac plastique issu de produits de récupération pensent faire leur bonne action de la journée. On prend plaisir à découvrir des amis qui cherchent à mettre en avant un nouveau concept de cinéma : le « Vertical Eye ». On mange dans un restaurant bio hors de prix dans lequel les menus sont exotiques. On découvre toute une série de gens qui cherchent absolument à se trouver plein de principes idéologiques et sociaux mais dont souvent le quotidien est bien plus triste. 

Les deux auteurs ne sont pas critiques pour leurs personnages. Ils les décrivent avec tous leurs travers et leurs faiblesses. Ils nous font rire tout en nous touchant. Bien que chaque personnage est, à première vue, caricatural, très vite on se prend d'intérêt pour leur vie. Chacun nous inspire des sentiments différents. On est souvent touché par la différence entre l'image qu'ils veulent donner et la réalité. Quelque part, derrière leurs revendications sociales et humanistes, chacun semble être en concurrence avec ses acolytes pour savoir lequel est le plus « bobo attitude ». Les rapports entre eux ne sont donc pas toujours très sains. 

Néanmoins, ne pensez pas vous offrir une thèse sociologique en vous achetant « Bienvenue chez les bobos ». Ce bouquin est avant tout la garantie de passer un bon moment en le découvrant. La narration y est dense. De plus, il peut se lire et se relire avec toujours un même plaisir. Pour ceux qui ne connaissent pas les dessins de Berberian, je vous conseille au plus vite de les découvrir. Ils apparaissent simple au premier regard mais au final savent faire passer plein de choses et amènent une touche très particulière à l'atmosphère générale du livre. Les couleurs varient en fonction de l'anecdote contée dans l'album. Cela donne un attrait supplémentaire à l'ensemble. 

Au final, vous l'aurez compris, je vous incite vivement à découvrir cet ouvrage. Que vous soyez bobos vous-même ou non, vous devriez y trouver beaucoup de plaisir. Et pour ceux qui seraient conquis par cet album, je ne peux que vous conseiller de vous plonger dans l'univers de « Monsieur Jean ». Vous en sortirez conquis. Bonne lecture !  

par Eric the Tiger

 Note : 15/20


Publié dans Chronique sociale

Commenter cet article

Reillon 30/09/2011 21:40



Ok bonne chance alors ^^



BlogBrother 01/10/2011 15:15



Merci...



Reillon 28/09/2011 13:33



C'est Belzaran qui publie le plus ici c'est quoi se travaille Eric ^^



BlogBrother 28/09/2011 19:56



Si j'étais mauvaise langue, je dirai que Belzaran a plus de temps libre que moi. Mais vu que ce n'est pas le cas, je me contenterai de promettre de rattraper mon retard au plus vite...



Yaneck Chareyre 27/09/2011 14:53



Désolé, mais j'ai un avis totalement à l'opposé du tien. J'ai trouvé cet album absolument pas drôle. D'ailleurs, en fait, je n'ai jamais trouvé ce duo d'auteurs drôles. Je n'accroche pas du tout
avec eux.



BlogBrother 27/09/2011 20:10



Les goûts et les couleurs peuvent difficilement se discuter...



cafardages 25/09/2011 10:53



interessant ce blog, ça manquait  à nos vadrouilles sur la toile. Amitiés cafardesques



BlogBrother 25/09/2011 15:44



On a hâte de te voir revenir...



Robin 24/09/2011 13:44


Encore une BD qui me tente !!!


BlogBrother 24/09/2011 16:50



Si jamais cet album te plait, n'hésite pas à te plonger dans "Global Boboland" qui est la suite de cet opus...