Biotope, T1 - Appollo & Brüno

Publié le par Belzaran

Biotope1.jpg


Titre : Biotope, T1
Scénariste : Appollo
Dessinateur : Brüno
Parution : Janvier 2007


Les rares bande-dessinées que j’ai pu lire de Brüno ont toujours été de grande qualité. Je me suis donc empressé de me jeter sur « Biotope », une série qu’il dessine pendant qu’Appollo se charge du scénario. « Biotope » est un diptyque de science-fiction. Le premier tome est sobrement nommé « Biotope 1 » et nous invite à découvrir la station du même nom. Le tout est édité dans l’excellente collection Poisson Pilote chez Dargaud. 

L’histoire commence lorsque trois flics débarquent sur Biotope. Cette station est au milieu de nulle part. Ou plutôt au milieu d’une immense forêt qui recouvre toute la planète environnante. Biotope est constitué à 100% de scientifiques chargés d’étudier la faune et la flore locale. Et d’éviter à tout prix que l’Homme n’interfère dans l’écosystème de la planète. 

Le commissaire Toussaint, l’inspecteur Langevin et l’inspecteur Eunice Rouget sont envoyés pour enquêter sur le meurtre d’un scientifique. Le premier est acariâtre et les deux autres se détestent… Le meurtre a tout l’air d’un crime passionnel. L’amant du premier le tue avant de se donner la mort. Seulement, tout cela paraît trop simple. Et pourquoi les géologues sont-ils si peu aimés dans la station ? 

Bien que le cadre de l’histoire soit ancré dans la science-fiction, on a avant tout affaire ici à un polar façon huis clos. Impossible de quitter la base par la forêt et la prochaine navette ne viendra que dans un mois. La claustrophobie s’installe peu à peu chez Toussaint qui s’obstine à fumer alors que c’est interdit. La base, gris et morne, contraste parfaitement avec la forêt foisonnante qui la jouxte. 

Beau travail sur le scénario dans cette bande-dessinée. En effet, les personnages sont bien identifiés, avec des caractères forts, mais la subtilité de l’ensemble reste de mise. On prend le tout comme ça vient et le malaise monte peu à peu, jusqu’à une fin qui amènera le lecteur à lire le second tome le plus vite possible. Le personnage de Toussaint, qui fait la gueule tout le temps et semble tellement frustré, nous est pourtant vite sympathique. Son cynisme et sa mine rabougrie sont autant de doutes qui s’installent dans l’esprit du lecteur. 

Le dessin de Brüno est expressif et efficace. S’il n’a pas encore atteint la force de son trait qu’on lui connaît aujourd’hui, son dessin est ici parfaitement adapté. Le trait est épais, les aplats noirs fréquents. Et si les couleurs paraissent un peu fades au premier abord, elles transcrivent parfaitement les différentes ambiances : forêt, base, sous-sol, etc. 

Au final, ce premier tome de « Biotope » se dévore d’une traite. La narration est fluide, le dessin efficace et le suspense bien présent. A la fermeture de l’ouvrage, le lecteur ne peut s’empêcher d’attendre la suite tant les questions le taraudent. C’est la qualité d’un bon livre, non ?

par Belzaran

Note : 15/20

Publié dans Science Fiction

Commenter cet article