Biotope, T2 - Appollo & Brüno

Publié le par Belzaran

biotope2.jpg


Titre : Biotope 2
Scénariste : Appollo
Dessinateur : Brüno
Parution : Août 2007


Biotope est une station perdue sur une planète déserte faite de forêt. Habitée uniquement par des scientifiques, elle a abritée un meurtre a priori passionnel suivi d’un suicide. Le commissaire Toussaint, flanqué de deux acolytes, a été dépêché sur place. La fin du premier tome nous laissait en plein suspense. C’est donc avec fébrilité que j’ai ouvert ce deuxième opus qui clôture « Biotope », un diptyque signe Brüno (pour le dessin) et Appollo (pour le scéanario). Le tout est publié chez Dargaud, dans la collection Poisson Pilote. 

Le diptyque possède un vrai sens ici. Le premier tome se passait intégralement dans la base, le second se passera intégralement dans la forêt. Nous retrouvons donc Toussaint perdu en pleine nature, seul et avec peu d’espoir de voir sa situation s’améliorer. Comme nous, il ne comprend rien à ce qui a bien pu se passer sur Biotope. Les premières pages font donc état de la détresse du commissaire et sont très réussies. On ressent la jungle, la narration est efficace, les questionnements sont nombreux… 

Hélas, cela se gâte dans une seconde partie où l’on se retrouve dans une sorte de guerre entre factions rivales. L’histoire se fait plus convenue et, avouons-là, bien moins passionnante. La fin de l’ouvrage laissera immanquablement le lecteur sur sa faim. Car si le scénario amenait un vrai suspense, on sent que les auteurs ne savent pas trop comment clore le tout. Et finalement, l’histoire rame un peu jusqu’à un épilogue qui laisse un goût amer au lecteur. Quel dommage après tant d’espoir placé dans cet ouvrage ! 

Là où le premier tome résidait sur les relations entre les personnages, ambigües et ambivalentes, ce second tome est plus excessif. Finalement, le thème de ces deux tomes serait l’autodestruction d’une communauté ? Peut-être attendait-on trop de ce « Biotope » ? Il est à noter que la tête de cerf, si charismatique en couverture, laisse le lecteur pantois pendant l’histoire. Comme quoi… 

Cependant, il ne faudrait pas jeter entièrement ce « Biotope 2 » aussi vite. La première partie est toujours très réussie. Quand au dessin de Brüno, il reste efficace dans sa sobriété. Les premières pages dans la forêt sont magnifiques. Il sait avec très peu faire passer beaucoup d’émotions. Du beau travail. 

Quelle déception que ce deuxième tome ! Souffrant clairement du formidable cliffhanger de son prédécesseur et d’une fin un peu ratée, il n’en garde pas moins de nombreuses qualités. Mais difficile de refermer l’ouvrage sans se dire que l’on attendait mieux de ce « Biotope 2 ».

par Belzaran

Note : 12/20

Publié dans Science Fiction

Commenter cet article