Bone, HS2 - Big Johnson Bone Contre les Rats-garou - Jeff Smith & Tom Sniegoski

Publié le par BlogBrother

boneHS2.jpgTitre : Bone, HS2 : Big Johnson Bone Contre les Rats-garou
Scénariste : Tom Sniegoski
Dessinateur : Jeff Smith
Parution : Mai 2001   

Etant un grand fan de la série « Bone », je me suis procuré un ouvrage hors-série intitulé : « Big Johnson Bone contre les rats-garou ». La présence au dessin de Jeff Smith m’a rassuré aussitôt. Il laisse cependant cette fois-ci le scénario à Tom Sniegoski.

Big Johnson Bone est un trappeur. Bien avant les évènements de Bone, il va se retrouver dans la désormais célèbre vallée (d’une manière un peu équivalente aux autres Bones) et va devoir se battre contre les rats-garous. On se retrouve donc en terrain connu même si finalement seuls les rats-garou sont communs à l’univers. Big Johnson Bone se distingue visuellement des autres Bones par son couvre-chef en fourrure, d’une mâchoire carrée et de poil au menton !

Contrairement à l’œuvre originale, les humains n’interviennent pas ici. Les amis du trappeur sont de jeunes animaux, une ânesse, un petit singe bavard et peureux et un petit dragon qui ne sait pas cracher le feu. Ce choix rend cet ouvrage très enfantin. L’accent est mis sur l’humour. Il n’y a pas du tout la noirceur du monde de « Bone ». Les messages véhiculés sont également destinés avant tout à des enfants (« ce n’est pas parce que je suis petit que je ne sers à rien », « il vaut mieux affronter ses peurs que de ne rien faire »…). En cela, ça m’a fortement déçu car je m’attendais à un univers plus complexe et à plusieurs niveaux de lecture. L’exemple du petit singe est frappant : il passe son temps à gémir et à se plaindre et n’évolue pas vraiment. Et les personnages qui évoluent le font d’un seul coup. Certes, cet ouvrage n’est peut-être pas assez long pour permettre plus de finesse, mais c’est justement là où le bas blesse. Dans « Bone », les informations sont délivrées peu à peu, au compte-goutte et modifient notre perception des personnages. Ici, on se rapproche plus de Disney : les petits animaux peureux se rebellent contre les méchants monstres et montrent qu’avec du courage, on peut triompher. 

Cependant, certains personnages tirent quand bien même leur épingle du jeu, comme la reine des rats-garou, sorte de Reine de Cœur psychotique obsédée par sa queue. De même, on prendra plaisir à voir l’apparition du dragon rouge. Cependant, le fan service n’est pas non plus exceptionnel. Avant tout, j’ai pris plaisir à retrouver le style graphique de Jeff Smith et les rats-garou, bestioles aussi méchantes que peureuses.

Niveau graphisme, c’est toujours aussi maîtrisé. Le noir et blanc est élégant et dynamique. Sous l’apparence d’un dessin très enfantin, Jeff Smith propose bien plus, les aplats noirs apportant par moment un peu de noirceur à l’ensemble. 

Au final, j’ai été déçu par cet ouvrage. Espérant retrouver l’ambiance si particulière de « Bone », j’ai trouvé une BD destiné avant tout à rassasier les fans. Loin de la complexité et de la noirceur de « Bone », ce hors-série est beaucoup plus enfantin que la série originale. Je l’ai dévorée, heureux de pouvoir retrouver le trait de Jeff Smith et l’humour. Cependant, si vous ne connaissez pas « Bone » ou que vous n’êtes pas un inconditionnel de la saga, cet opus est clairement dispensable. 

par Belzaran

Note : 12/20

Publié dans Aventure

Commenter cet article