Cité 14, saison 2, T2 : Du chavoulch dans le resplandadour - Romuald Reutimann & Pierre Gabus

Publié le par BlogBrother

cite14saison22.jpg


Titre : Cité 14, Saison 2, T2 : Du chavoulch dans le resplandador
Scénariste : Pierre Gabus
Dessinateur : Romuald Reutimann
Parution : Novembre 2011


Le redémarrage de « Cité 14 » avait laissé un sentiment un peu mitigé dû au changement de format. La série perdait une partie de son identité pour une publication plus traditionnelle. En effet, ce sont deux épisodes qui paraissent dans chaque tome pour un prix bien plus élevé (lié à une qualité du livre bien meilleure également !). Beaucoup n’ont alors pas compris l’intérêt de garder des épisodes si court… Avec la sortie du second tome de la saison deux, on se rend compte que « Cité 14 » a su avant tout rester proche de son concept original. En effet, les tomes paraissent à seulement deux mois d’intervalle avec 60 pages de bande-dessinées… 

Ce deuxième tome contient ainsi deux épisodes : « Pomacheiros » et « Du chavoulch dans le resplandador ». Comme d’habitude, chaque épisode vous laissera à la fin avec l’envie irrépressible d’en lire plus ! Heureusement, la suite sera disponible seulement deux mois ensuite ! Contrairement à « Chers corrompus » où les deux épisodes se suivaient directement, ce n’est pas le cas ici. On retrouve donc l’aspect épisodique si particulier. Une fin à suspense n’est pas forcément reprise dans l’épisode suivant ! Cette façon de prendre son temps fait vraiment tout le charme de « Cité 14 ». 

Difficile de faire un pitch de cette bande-dessinée tant elle est riche. Le résumé pourrait être « Michel arrive à Cité 14 et découvre la vie de la ville ». Finalement, on est un peu comme Michel… L’incroyable richesse de l’univers et la façon qu’ont les auteurs à ne nous donner des informations qu’au compte-goutte, que lorsque c’est nécessaire donne tout son sel à l’ouvrage. 

Sans raconter les évènements de cet ouvrage, sachez qu’on y trouve autant de révélations que de questionnements, comme d’habitude ! La maîtrise du scénario est incroyable. On y trouve des extra-terrestres, un super-héros et tout paraît pourtant redoutablement cohérent. C’est vraiment la force de « Cité 14 ». 

Le dessin, assuré par Romuald Reutimann est toujours aussi soigné. D’apparence simple au premier abord, il est d’une richesse bien plus importante. Les personnages sont très faciles à reconnaître, tantôt animaux, tantôt humains, tantôt extra-terrestres ! Il donne réellement vie à cette ville corrompue par ses décors rappelant l’Amérique des années 30. Le tout est dessiné en noir et blanc et agrémenté de gris et de trames. Le résultat est très élégant, rappelant un peu l’underground du comics américain (Spiegelman en tête). 

Après un premier tome d’introduction, « Du chavoulch dans les resplandador » lance pleinement la Saison 2 de « Cité 14 ». Evidemment, une connaissance de la saison 1 est nécessaire pour profiter (ou même comprendre) cet ouvrage. « Cité 14 » garde une véritable identité de par sa parution épisodique et reste un ovni dans la bande-dessinée actuelle. De par sa complexité, sa richesse et son originalité, c’est certainement l’une des meilleures séries de ces dix dernières années. A découvrir absolument !

coupdecoeur-copie-1

par Belzaran

Note : 18/20

Publié dans Anticipation

Commenter cet article

Yaneck Chareyre 12/03/2012 20:45


Je veux pas lire. Je ne désespère pas de la continuer, cette série, je ne veux rien savoir par avance ^^

BlogBrother 13/03/2012 07:42



Tu as bien raison, ce serait dommage de se gâcher la surprise !