Gus, T1 : Nathalie - Christophe Blain

Publié le par BlogBrother

gus1.jpg


Titre : Gus, T1 : Nathalie
Scénariste : Christophe Blain
Dessinateur : Christophe Blain
Parution : Janvier 2007


Pendant des années mon frère m’a dit le plus grand bien de la série de bande dessinée « Isaac le pirate ». Composée actuellement de cinq tomes, cette saga est écrite par Christophe Blain. Mais mon immersion dans l’univers de cet auteur ne s’est finalement pas faite par la piraterie mais par le western. En effet, il y a quelques temps, mon regard a été attiré par un album de couleur orange. Intrigué par cette image de cow-boy qui semble se jeter sur le lecteur, je l'ai analysé de plus près. Quelle ne fut pas ma surprise de me rendre compte qu'elle était l'œuvre de ce même Christophe Blain. Apparemment il s'agissait du premier tome de « Gus », une série actuellement composée de trois tomes. Cet album s'intitule « Nathalie », est édité chez Dargaud, s'étale sur quatre-vingt pages et est vendu 13,50 euros. Je n'ai pas hésité, je l'ai pris sans même le feuilleter.

Cet album est plus long qu'un album standard. La différence de prix est d'ailleurs négligeable en comparaison de la plus grande richesse de lecture. Christophe Blain s'occupe à la fois des dessins et du scénario. Le récit est découpé en plusieurs chapitres rangés dans l'ordre chronologique. Ces différentes histoires ne sont pas de longueur équivalente et sont toutes liées les unes aux autres. Elles ont pour but de nous présenter les personnages de cette série, leurs liens, leurs caractères, leurs vies.

Comme l'indiquait la couverture, Gus est un cow-boy. On se retrouve donc plongé dans des décors de Far West qui ravira les adeptes du genre. Gus n'est pas un héros solitaire comme peut l'être le célèbre Lucky Luke. Il partage la majorité de son temps avec Clem et Gratt. Le fil conducteur de l'album est leurs histoires sentimentales. Elles sont diverses et variées et n'ont pas toute la même dimension. Cela donne un ton particulier à la narration. C'est un aspect de l'Ouest américain qu'on n'a pas l'habitude de voir traiter. Néanmoins, je vous rassure, les bagarres, les saloons, les revolvers, les attaques de train restent présentes. Dans le cas contraire, un western ne serait plus un western.

Malgré le fait que cela soit le premier album de cette série, on s'approprie très vite l'univers de l'auteur. On se retrouve très vite dans les lieux, l'atmosphère, les personnages. La lecture est longue et à aucun moment ne nous lasse. On prend un vrai plaisir à lire les aventures de nos trois héros. Une fois l'album terminé, on s'y replonge avec plaisir. L'atmosphère est pleine de tendresse et d'humour à la fois. La lecture est riche et variée. Cela fait bien longtemps que je n'avais ressenti quelque chose d'aussi fort pour un nouvel auteur.

Il faut dire que les dessins participent activement à notre bonheur. Son style est assez particulier. En effet, ses personnages sont tous en longueur, donnant l'impression d'être mou. Les dessins sont tout en courbe. Cela ajoute à la douceur de la lecture. Les dessins sont très colorés. L'œil est attiré de toute part. Bref, le dépaysement est total ! Je ne peux que vous conseiller de découvrir cet album et cet auteur. Il est original et talentueux. Cela me semble justifier l'effort. De mon côté, une chose est sûre, je ne vais pas tarder à aller découvrir les deux autres opus de la série. Mais ceci est une autre histoire…

par Eric the Tiger

Note : 16/20

 

Publié dans Western

Commenter cet article

Belzaran 17/01/2012 09:27


Personnellement, j'ai préféré de loin "Isaac le Pirate". Cependant, ce premier tome se lit avec plaisir.

BlogBrother 17/01/2012 21:03



Je trouve également "Isaac le Pirate" plus réussi. Cela n'empêche pas à ces histoires de cowboy de mériter le détour...