Léo Loden, T16 : Froide Vendange - Christophe Arleston & Serge Carrère

Publié le par BlogBrother

froidevendange.jpg


Titre : Léo Loden, T16 : Froide Vendange
Scénariste : Christophe Arleston
Dessinateur : Eric Carrère
Parution : Juin 2006


Je vais vous parler d'un des albums de la série « Leo Loden » intitulé « Froide vengeance ». Ecrit par Arleston et Carrère, cet ouvrage est édité chez Soleil et vendu un petit peu moins de dix euros. Avant d'entrer de plein pied dans l'histoire, je vais rapidement vous présenter la série. Léo Loden est un détective privé anciennement employé de police. Il travaille avec son pétillant oncle, ancien marin et bon vivant. Il est épris de la ravissante Marlène, inspectrice de police aux courbes charmantes et au caractère trempé. Leur pied-à-terre est à Marseille mais nombreuses de leurs aventures les mènent aux quatre coins de la France et nous décrit ainsi les petits traits si particuliers de nos régions… 

Dans ce seizième opus, les auteurs nous mènent dans le vignoble bordelais. Leo et son oncle se trouve à enquête sur le meurtre d'un propriétaire terrien. Beaucoup de gens semblent graviter autour de ce domaine et font autant de suspects potentiels… Pendant ce temps, la jolie Marlène débarque en vacances et ne doit être mise en courant de l'enquête clandestine de son conjoint sous peine de se fâcher tout rouge…

Cet album possède une trace classique de la série et de la bande dessinée en générale. Nos héros tombent malencontreusement dans une histoire louche. On leur demande gentiment d'enquêter sur l'affaire en question. Parallèlement, une nouvelle fois, Leo doit « gérer » sa conjointe et son caractère sanguin. La structure est sans surprise mais l'histoire à tiroir se laisse lire avec plaisir. 

Le point fort de « Leo Loden » et de cet album en particulier réside dans l'humour. En effet, les personnages sont attachants et très drôles. Son oncle bon vivant prend toute son ampleur au beau milieu du vignoble bordelais. Son ton décalé détonne devant la difficulté et le danger de l'enquête. Les dialogues sont très drôles. Le comique de situation est très souvent utilisé. Bref, il s'agit d'un opus qui fait rire. 

En plus de cela, l'enquête est réussie. Autant certains des derniers albums de la série, possédait un scénario assez léger, ce n'est ici pas le cas. Le scénario est à tiroir. Les rebondissements sont fréquents. Les auteurs arrivent à attiser notre curiosité tout au long de la narration. C'est agréable de se laisser porter avec plaisir. Je rassure les adeptes du genre, cet albums répond aux critères du policier à la française. Le ton est franchouillard, les poursuites à pied et en voiture sont légions… On est bien loin des polars noirs américains. On est bien dans une enquête à la française dans le sens le plus positif qui soit. De plus, je tiens à préciser que cet album est grand public. Les petits et les grands y prendront un même plaisir. Concernant les dessins, ils correspondent parfaitement à l'esprit de la série. Ils sont tout en rondeur et en couleur. On s'y adapte très facilement et ne rebutera les non-adeptes de la bande dessinée. 

Cet album est vraiment sympathique, les trois personnages principaux sont une nouvelle fois très réussis et chacun amène sa bonne humeur à l'ensemble. Le fait que l'histoire se déroule dans le domaine viticole empêche l'impression de déjà. Le renouvellement du cadre de l'histoire permet à la série de ne pas s'encrouter. Bref, « Froide vendange » est un album très divertissant qui ravira les adeptes d'une lecture facile pas prise de tête. De nombreux rires alimentent la lecture. On passe un bon moment. De plus, la seconde lecture n'est pas ennuyeuse. Cela se relit avec plaisir. Chaque album de la série peut se lire indépendamment. Je vous conseille donc de la découvrir. Certes « Leo Loden » ne marquera pas l'histoire de la bande dessinée à mon avis mais nul doute qu'il vous fera passer un moment très agréable. N'est-ce déjà pas si mal ?

par Eric the Tiger

Note : 13/20

 

Publié dans Humour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
<br /> <br /> bof !!!!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> Le neuvième art n'est pas composé que de chef d'oeuvre... <br /> <br /> <br /> <br />