Lincoln, T1 : Crâne de bois - Olivier Jouvray & Jérôme Jouvray

Publié le par Belzaran

lincoln01.jpg


Titre : Lincoln, T1 : Crâne de bois
Scénariste : Olivier Jouvray
Dessinateur : Jérôme Jouvray
Parution : Novembre 2002


« Lincoln » est une série dont il est difficile de passer à côté. Soutenue par les critiques et les libraires, j’ai donc fini par m’y plonger afin de tester la bête. Le tout est produit par la famille Jouvray, avec Olivier au scénario, Jérôme au dessin et Anne-Claire aux couleurs. Le format du livre est l’album classique de 48 pages. Le tout est publié chez Paquet. 

Lincoln est un cow-boy. Pur produit de son époque, il n’a aucune morale et est entièrement centré sur lui-même. Jamais un sourire n’éclairera son visage. Dépité par cet état de fait, Dieu lui apparaît et décide de s’occuper de lui. En premier lieu, il lui offre l’immortalité. Puis Dieu va essayer de donner une raison à Lincoln de cesser son égoïsme pathologique. Ce n’est pas gagné d’avance… 

Ce premier tome de « Lincoln » nous permet de présenter les personnages. En soit, ce sera un triptyque formé par Lincoln, Dieu et le diable. Chaque tome sera construit de façon à être plus ou moins indépendant du premier. Cela évite forcément la dilution ? Pas forcément, car cette introduction traîne un poil en longueur. En effet, les pages muettes sont nombreuses, représentant de l’action, mais du coup la lecture est quand même bien rapide. L’arrivée de Dieu et ses discussions avec Lincoln ralentit un peu le rythme, mais au final on ne sait pas trop où l’on va. 

 

De l'humour noir au far west

Heureusement, l’humour noir de la série est plutôt réussi. Lincoln n’hésite pas à remballer Dieu, qui a l’air bien naïf et débonnaire pour le coup ! Cependant, Lincoln peine encore un peu à paraître sympathique puisqu’il n’a aucune morale et râle tout le temps. Curieux choix des auteurs, mais qui se révèlera payant pour la suite. 

J’avoue avoir été attiré par « Lincoln » par le dessin de Jérôme Jouvray. Son trait au pinceau est beau et dynamique. Les paysages de western sont bien rendus et nous mettent tout de suite dans l’ambiance. Les couleurs d’Anne-Claire Jouvray mettent son trait en valeur, sans excès. 

 

Au final, ce premier tome de « Lincoln » m’a laissé un peu sur ma faim. Peut-être en attendais-je un peu trop ? Simple introduction, elle manque encore d’un souffle ou de protagonistes plus marqués. Malgré tout, le dessin efficace rend la lecture des plus agréables, mais un peu rapide quand bien même.

par Belzaran

Note : 12/20

Publié dans Western

Commenter cet article

Yaneck 13/09/2013 06:50


J'ai été nettement plus convaincu que toi dès ce premier tome, mais tu as raison, c'est une super série, et je regrette de ne pas avoir les sous en ce moment pour m'offrir le dernier tome sorti.