Nu - Nicoby

Publié le par BlogBrother

nu.jpg


Titre : Nu
Scénariste : Nicoby
Dessinateur : Nicoby
Parution : Janvier 2012


Au hasard de mes flâneries dans une librairie, je suis tombe sur « Nu » de Nicoby. Cet ouvrage présente sur sa couverture des personnages en train de dessiner, regardant tous dans la même direction. Il va sans dire qu’avec un titre pareil, il s’agit ici de modèle vivant et donc de personnes posant nues. Faisant moi-même du modèle vivant, je n’ai pu m’empêcher d’acquérir cet ouvrage… 

« Nu » est édité par la maison d’édition « 6 pieds sous terre », un gage de qualité. Il est imprimé en format A5 tout à fait adapté. Présenté sous une forme autobiographique, il met en scène Nicoby qui décide de reprendre des cours de dessin afin de ne pas se reposer sur ses lauriers de dessinateur de bande-dessinée. Il y va avec son pote Stéphane et les deux compères seront bientôt rejoints par deux autres. Les séances vont alors systématiquement se terminer par des débats endiablés (et alcoolisés) au bistrot. 

Deux thèmes principaux s’entrelacent dans cet ouvrage. Les séances de modèle vivant d’abord, où la nudité est centrale. Les modèles se succèdent : féminins, masculins, beaux, moches, aguicheurs… Il y en a pour tous les goûts. Le professeur distille ses conseils… On retrouve vraiment l’ambiance des ateliers. Pour cela, c’est une vraie réussite. Le tout est plein d’humour et d’autodérision. En effet, il n’est pas rare que Nicoby ait du mal à dessiner, ayant du mal à se concentrer… 

Le deuxième thème est le rôle du dessin chez l’auteur de bande-dessinée. En effet, les quatre dessinateurs ont ici des qualités qui leur sont propres et sur lesquelles ils ont tendance à se reposer (l’un est le pro du cadrage, l’autre du découpage, un autre du scénario et le dernier fait des bords de cases super nets…). En faisant du modèle vivant, ils reviennent à l’essence même de leur travail : le dessin. Et c’est très difficile. Leurs confrontations (autour d’une bière) sont d’ailleurs passionnantes et pleine d’humour. Très vite, la recherche du « trait pur » devient la quête du Graal ! 

Nicoby nous concocte un récit autobiographique plein d’humour et d’un intérêt évident pour qui aime connaître le travail des auteurs de BD. Car s’il ne dessine aucune BD pendant l’ouvrage, on devine beaucoup de choses par la simple lecture du livre. 

Le dessin de Nicoby, que je ne connaissais pas, est très agréable. Le tout est très expressif. Le noir et blanc est enrichi d’une couleur orangée qui donne du volume à l’ensemble. Clairement, son dessin m’a donné envie de découvrir d’autres ouvrages de son cru. 

« Nu » est une bande-dessinée sans prétention mais pleine de qualité. Non seulement elle parlera à tous ceux qui ont vécu des séances de modèle vivant, mais elle possède des réflexions intéressantes sur le rapport de l’auteur de BD au dessin. L’humour et l’autodérision, omniprésents, en font un ouvrage des plus agréables à lire. Une réussite, toute en (fausse) simplicité.

par Belzaran

Note : 15/20

Publié dans (Auto)biographie

Commenter cet article