Sois gentil, tais-toi et dors - Galou & Blan

Publié le par BlogBrother

soisgentiltaistoietdors.jpg


Titre : Sois-gentil, tais-toi et dors
Scénariste : Blan
Dessinateur : Galou
Parution : Janvier 2012


Au hasard de mes pérégrinations, je suis tombé dans une libraire sur « Sois gentil, tais-toi et dors. » Je l’ouvre et après la lecture de quelques strips, je me sens obligé de l’acquérir. Cet ouvrage est scénarisé par Blan et dessiné par Galou. Il est édité aux Editions Blandine Lacour. Son format est proche du A6, lui donnant un aspect livre de poche. 

Dans « Sois gentil, tais-toi et dors », l’histoire est immuable. Monsieur a envie de faire l’amour (ou vient de faire l’amour) et parle. Et voilà que madame le rembarre méchamment. Tout au long des 70 strips, Monsieur finira toujours désappointé, déçu ou perplexe. Madame lui tourne le dos quasi-systématiquement d’ailleurs… 

La majorité des strips se composent de deux cases carrées : case 1, Monsieur parle, case 2, Madame casse. Pour les besoins du scénario, il arrive que les auteurs utilisent trois cases, voire plus rarement quatre. Ce système de strip rapide (un strip faisant habituellement entre deux et quatre cases) donne une impression d’autant plus cruelle. Madame possède une répartie particulièrement cinglante et immédiate. Pas de blabla, pas de subtilité : la contre-attaque est brève et immédiate. D’ailleurs, le propos du livre distille une forme d’ambiguïté bien entretenue par la dédicace :

« A toutes celles qui rêvent de dormir tranquille,
A tous ceux qui se verront offrir ce livre. » 

Car si le livre critique vertement ces hommes qui se croient au-dessus du lot et qui se réjouissent de leurs performances, Madame se révèle d’une cruauté systématique, au point que notre empathie ira rapidement à Monsieur (en même temps, je suis un lecteur mâle, c’est donc assez logique !). Quoiqu’il en soit, cette cruauté est vraiment jubilatoire ! Car malgré quelques strips un peu redondant, les auteurs ont su faire preuve de créativité. A la question « ça t’a plu ? » ou « j’étais bien », Madame développe un sacré paquet de réponses. En cela, c’est presque un florilège de « comment refuser de faire l’amour à son mec » ou « comment remettre son mec à sa place ». D’ailleurs, les réparties utilisées faisant la part belle à l’adultère, les strips développent au final un humour presque absurde. Et c’est cet excès qui rend l’ouvrage si réussi. 

Au niveau du dessin, j’aime beaucoup le style développé par Galou. C’est très simple mais parfaitement adapté au propos. Le noir et blanc, très légèrement rehaussé de gris évite les écueils d’une couleur pas nécessaire. En revanche, je suis plus dubitatif sur les choix de maquette. En effet, on se retrouve avec deux cases disposées horizontalement dans une page entière. N’aurait-il pas été plus judicieux des les positionner verticalement ? Au début de la lecture, ça m’a vraiment gêné, j’ai eu du mal à comprendre ce choix. 

Au final, « Sois gentil, tais-toi et dors » est un ouvrage drôle et cruel. Reprenant un thème vieux comme le monde (Monsieur veut, Madame ne veut pas), il développe dans l’excès une vraie personnalité. A conseiller aux hommes comme aux femmes, qui y trouveront chacun quelque chose de très différent !

par Belzaran

Note : 14/20

Publié dans Humour

Commenter cet article