The Plus Beau Métier du Monde, T2 : Emilie a plein d'amis - Soph'

Publié le par BlogBrother

theplusbeaumetierdumonde2.jpg


Titre : The Plus Beau Métier du Monde, T2 : Emilie a plein d'amis
Scénariste : Soph'
Dessinatrice : Soph'
Parution : Novembre 2009


 Soph’ est enseignante de français en collège. Elle tient un blog qui « carbure au xanax » sur la toile, appelé « Les toujours ouvrables ». Fort de son succès, deux tomes sont parus regroupant les anecdotes croustillantes de sa salle de classe. Je parle ici du deuxième tome, « Emilie a des tas d’amis ». La série prend elle le nom de « The plus beau métier du monde ». 

Les bande-dessinées parlant de la vie des profs sont légions. Elles peinent souvent à sortir d’une vision caricaturale du métier, la faute à des scénaristes qui n’ont connu les salles de classe que du côté élève. Soph’, enseignante, apporte une vérité plus crue, plus réelle et surtout beaucoup plus alarmante finalement. 

Dans le monde de Soph’, les profs ont tous l’air dépressifs (voire alcooliques, l’auteure se dessinant avec un gros nez rouge…). A chaque fin de note, la prof a l’air complètement dépitée ou peut même se mettre à pleurer. Et pourtant, le tout est avant tout drôle. Soph’ décrit un monde éducatif à la dérive où les professeurs ne peuvent plus faire grand chose face à des parents complètement dépassés. 

La BD étant tirée du blog, Soph’ parle au lecteur. Chaque « note » démarre par un dialogue (« Aujourd’hui, comme je suis nase, c’est lecture en cours… ») et se termine parfois par une conclusion de l’auteure. Cela instaure une complicité immédiate et une forte empathie avec le personnage. Le format blog a d’ailleurs été respecté. Souvent formé de six vignettes, les notes sont ici reproduites dans leur verticalité (à raison de deux notes par pages). Si bien que le format A4 de 46 pages classique a pu être utilisé ici. Une vraie réussite ! 

Soph’ étant professeur de français, on est en droit d’attendre une particularité littéraire dans le discours. Et on n’est pas déçu. Elle sait parfaitement exploiter sa matière avec les fautes de langage. Le passage entre oralité et écrit est simplement génial. Ainsi, Emilie, l’élève terrible, écrit vouloir plus tard être « rémi » pour RMIste… Tout au long de la BD, on retrouve des fautes de langage à tous les étages, ce qui rend la lecture vraiment agréable. 

Outre la prof, d’autres enseignants sont mis en scène histoire de varier un peu les plaisirs (histoire, SVT…). Les élèves ont bien sûr une part importante avec le trio infernal : Emilie, véritable star de la BD toujours à côté de la plaque, Dylan, gothique psychopathe et Kévin qui lance ses crottes de nez. On s’aperçoit qu’avec finalement peu de personnages, Soph’ nous tient en haleine sans peine. Il va sans dire que tout n’est pas tiré directement de l’expérience de l’auteure qui n’hésite pas à créer des situations cocasses (comme les parents qui vont acheter un livre en librairie par exemple…). Il ne faut pas y voir qu’un recueil d’anecdotes vécues, c’est plus que ça.

Graphiquement, le style de Soph’ est très épuré. Il n’y a aucun décor. Le trait relâché rappelle immanquablement Reiser et suffit largement au propos. Les personnages sont facilement identifiables et les expressions parfaitement rendues. J’aime beaucoup le trait de l’auteure qui va à l’essentiel. De manière à insister sur l’identité scolaire de l’ouvrage, les pages sont des pages à petits carreaux, reproduisant l’illusion d’une copie d’élève. J’étais très content de voir que cette particularité a été reprise dans l’ouvrage papier. De même, le fait que l’auteure écrive ses textes avec une écriture liée apporte une petite pierre en plus. 

Pari gagné pour cette BD ! Le passage au papier est parfaitement réussi. Les notes sont reproduites dans leur verticalité et surtout on s’aperçoit du talent de Soph’ sur la longueur. On rit souvent et de bon cœur et on n’a jamais l’impression que l’auteure se répète (c’était un risque étant donné le sujet traité). La lecture du premier tome ne paraît pas essentielle pour apprécier celui-ci (il y a deux ou trois allusions, mais on est très vite lancé sur cette nouvelle année scolaire). Un album indispensable pour les profs ? 

Le blog : http://lestoujoursouvrables.over-blog.com/ 

par Belzaran 

Note : 16/20

Publié dans Humour

Commenter cet article

Eric the Tiger 28/09/2011 19:19



J'irai y jeter un coup d'oeil... 



BlogBrother 02/10/2011 10:00



Ca ne mange pas de pain...



robin 28/09/2011 18:32



bof !!!!!



BlogBrother 02/10/2011 10:01



C'est normal que ça ne t'intéresse pas trop !