Journal d'un album - Charles Berberian & Philippe Dupuy

Publié le par BlogBrother

journaldunalbum.jpgTitre : Journal d'un Album
Scénaristes : Charles Berberian & Philippe Dupuy
Dessinateurs : Charles Berberian & Philippe Dupuy
Parution : Avril 2004

Dupuy et Berberian sont deux auteurs de bandes-dessinées connus notamment pour leur BD « Monsieur Jean ». Couple atypique de la BD, ils sont tous les deux à la fois dessinateurs et scénaristes. Dans « Journal d’un album », ils essaient de nous expliquer leur façon de travailler (l’album en question étant « Les femmes et les enfants d’abord » de Monsieur Jean). 

« Journal d’un album » est donc un journal dessiné et écrit à la fois par Dupuy et Berberian. On passe des planches (et donc de la vie) de l’un à l’autre. Très vite on s’aperçoit qu’il est autant question de la création de ce journal que de l’album. En effet, au départ, les auteurs savent qu’ils vont créer un nouvel album de leur héros mais n’ont encore aucun fil conducteur. Le début est donc très vague. On découvre leurs vies, leur train-train. 

Le sel de l’album vient plus tard sur la façon de travailler des deux compères. On découvre leur relation, leurs angoisses et leur personnalité respectives… Chaque auteur travaille de son côté puis présente à l’autre ce qu’il a écrit ! On passe également sur les problèmes financiers de leur éditeur, sur le choix de l’Association pour ce récit (et la grande hésitation qui va avec)… Au final, ce « journal d’un album » est également un « journal de ce journal ». On sent bien que les auteurs se sont laissés porter. Il y a une certaine continuité narrative amenée par la chronologie, mais le tout reste relativement hâché. 

Dupuy et Berberian arrivent parfaitement à retranscrire leur vie intime et à nous faire rire avec. C’est d’ailleurs car on s’aperçoit au fil de la lecture combien Jean leur ressemble. La part des auteurs dans leur personnage est surprenante. Ses évolutions suivent réellement celle des auteurs. Peut-être est-ce pour cela qu’il s’assagit au fils des tomes ? 

Au niveau du dessin, tout rappelle le style habituel des auteurs. Berberian se dessine d’ailleurs comme un sosie de Jean à lunettes. Seule différence : le tout est en noir et blanc et en petit format. Cependant, ce n’est pas du tout une gêne à la lecture. Le tout est fluide et bien mené. 

Si vous appréciez le travail de Dupuy et Berberian, nul doute que la lecture de ce « Journal d’un album » répondra à nombre de questions sur leur travail collaboratif. Les réflexions autobiographiques sur le monde de l’édition ou même de l’auteur de BD sonnent toujours justes. Les auteurs sont connus pour leur travail sur des héros ordinaires. Pas étonnant qu’ils parviennent à mettre en scène leur propre vie avec brio !

par Belzaran

Note : 14/20

Publié dans (Auto)biographie

Commenter cet article

Eric the Tiger 11/02/2011 20:05



Il faudrait que je m'y plonge...



BlogBrother 12/02/2011 12:05



Quand j'ai lu cet ouvrage, je n'ai cessé de penser "ça plairait au Tigre !"